Entre surf et fado, ils attendent les touristes | ARTE Regards

À Lisbonne, “ARTE Regards” rencontre trois travailleurs indépendants qui officient dans le secteur du tourisme : une chanteuse de fado, un professeur de surf et un conducteur de tuk-tuk. Lorsque le confinement a été décrété au Portugal en mars dernier, ils se sont brutalement retrouvés sans revenus. Comment vivent-ils cet été 2020 marqué par la crise ?

Avant le confinement, la chanteuse de fado Henriqueta Baptista se produisait tous les soirs dans la vieille ville de Lisbonne. Même si les établissements proposant des concerts de fado ont rouvert mi-juin, la plupart restent vides. Henriqueta s’y rend malgré tout, car elle a consacré sa vie au fado. Après le confinement, le professeur de surf Pedro Carvalho a placé tous ses espoirs dans la saison estivale, mais les touristes sont rares. Heureusement, il donne des cours de surf aux enfants du voisinage. Même s’il a des problèmes financiers, il se réjouit de consacrer plus de temps à sa passion. Le conducteur de tuk-tuk Hugo Samora a été touché de plein fouet par la crise. Et en l’absence de clients, il s’inquiète pour son avenir.

Reportage (Allemagne, 2020, 33mn)

Disponible jusqu’au 09/11/2020

#Vacances #Portugal #ARTE

Abonnez-vous à la chaîne ARTE https://www.youtube.com/channel/UCwI-JbGNsojunnHbFAc0M4Q/?sub_confirmation=1

Suivez-nous sur les réseaux !
Facebook : http://www.facebook.com/artetv
Twitter : http://www.twitter.com/artefr
Instagram : https://www.instagram.com/artefr