Les nouveaux pauvres : Quand travailler ne suffit plus | ARTE

Victimes du chômage ou condamnés aux petits boulots, un tiers des Européens, actifs et retraités, vivent dans une insécurité économique croissante. Le tableau édifiant d’une société au bord du précipice.

À Comines, dans le nord de la France, Patricia, 56 ans, alterne contrats en intérim et périodes de chômage, tout comme son fils Anthony, 25 ans. Pour Sven, ouvrier dans une fonderie de Leipzig, l’avenir est incertain : à plusieurs reprises déjà, son usine a failli mettre la clé sous la porte. Leila, retraitée suédoise de 70 ans, s’approvisionne dans une épicerie solidaire, le loyer de son logement social engloutissant la moitié de ses 1 200 euros de pension. Assistant d’éducation dans une école primaire de Duisbourg, Uwe, employé par une association caritative, n’est pas rémunéré pendant les congés scolaires d’été. Avec son épouse, caissière dans un magasin discount, il s’apprête à retourner vivre chez ses parents malades, qui n’ont plus les moyens de payer une aide à domicile. Diplômée en journalisme, Nouria, 25 ans, est coursière à Barcelone faute d’avoir trouvé un poste dans une rédaction…

Insécurité sociale
Partout en Europe, le constat est le même : de plus en plus d’actifs et de retraités à la carrière en pointillés vivent dans la précarité. Confrontée à des conditions d’existence dégradées, une part de plus en plus large de la classe moyenne – et pas seulement les plus modestes – manifeste sa défiance grandissante envers les partis de gouvernement par un vote pour les extrêmes, quand elle ne laisse pas exploser sa colère dans la rue à la manière des “gilets jaunes” français. Mise en lumière au travers d’une palette de situations personnelles difficiles, cette insécurité sociale, qui touche un tiers des Européens, est analysée par des spécialistes, parmi lesquels le géographe Christophe Guilluy (auteur de No Society – La fin de la classe moyenne occidentale) et l’économiste Guy Standing (Le Précariat – Les dangers d’une nouvelle classe). Malgré l’émergence d’initiatives correctives, notamment en Espagne, où plus de la moitié des jeunes de moins de 30 ans occupent un emploi précaire, et en Suède, où une expérimentation sur le revenu universel de base est menée avec des chômeurs, ce documentaire brosse le portrait édifiant d’une société au bord du précipice.

Documentaire de Karin de Miguel Wessendorf et Valentin Thurn (Allemagne, 2019, 1h29mn)

Disponible jusqu’au 04/04/2020

#Pauvres #Pauvreté #Précarité

Abonnez-vous à la chaîne ARTE https://www.youtube.com/channel/UCwI-JbGNsojunnHbFAc0M4Q/?sub_confirmation=1

Suivez-nous sur les réseaux !
Facebook : http://www.facebook.com/artetv
Twitter : http://www.twitter.com/artefr
Instagram : https://www.instagram.com/artefr