Nos jeunesses perdues | ARTE

Dans la section dédiée aux jeunes d’une prison belge, le quotidien d’une poignée de délinquants, multirécidivistes ou auteurs de crimes. Entre séances de sport, tête-à-tête avec un éducateur ou groupes de parole, les moments de tension, de détente et de lucidité, une immersion documentaire saisissante.

Dalhad ne se souvient plus s’il a déjà avoué au juge l’un des faits qui lui est reproché. Assurant regretter “tout le mal qu’il a fait aux gens”, Franco ne comprend pas pourquoi, ici, on ne trie pas les détenus comme on le fait pour les déchets ménagers : “un bac pour les cartons, un autre pour les ordures”. Rolph, qui attend avec impatience d’être transféré, a bien compris la différence entre “l’éducateur, qui est là pour éduquer les jeunes, et le surveillant, fait pour les surveiller”. Réunis face à l’équipe de la prison, certains s’insurgent contre le règlement qui les prive d’une session sur Skype s’ils n’ont pas participé à une activité obligatoire. “L’important, leur rappelle le directeur, c’est que l’on garantisse l’intégrité physique et psychique de chacun. Que l’on puisse apporter aux uns et aux autres des choses un peu différentes, que vous puissiez vous nourrir, faire quelque chose du temps que vous allez passer ici.” 

Nos jeunesses perdues
Documentaire d’Eric D’Agostino (France, 2019, 57mn)

#ARTE #Délinquance #Jeunesse

Abonnez-vous à la chaîne ARTE https://www.youtube.com/channel/UCwI-JbGNsojunnHbFAc0M4Q/?sub_confirmation=1

Suivez-nous sur les réseaux !
Facebook : http://www.facebook.com/artetv
Twitter : http://www.twitter.com/artefr
Instagram : https://www.instagram.com/artefr