Sucre, le doux mensonge | ARTE

Comment, depuis les années 1970, l’industrie agroalimentaire a oeuvré pour augmenter les doses de sucre dans nos assiettes, avec à la clé un problème majeur de santé publique : obésité, diabète et maladies cardiaques se répandent à travers le monde, notamment chez les enfants. Cette enquête dévoile les mensonges de l’industrie sucrière et les recours possibles pour enrayer l’épidémie.

C’est en épluchant les archives internes de la Great Western Sugar Company, l’un des fleurons de l’industrie sucrière américaine, que la dentiste Cristin Kearns a fait une découverte de taille, exposée fin 2012 dans le magazine américain Mother Jones : dans les années 1970, l’industrie mondiale du sucre a mis au point une stratégie délibérée de conquête, visant à inclure toujours plus de saccharose dans l’alimentation quotidienne mondiale et à en dissimuler sciemment les risques sanitaires. Quarante ans durant, l’Association américaine du sucre et ses homologues d’autres continents ont réussi à faire prospérer un empire lourd de plusieurs milliards et à transformer les habitudes alimentaires à l’échelle planétaire. Conséquence de la nouvelle addiction qu’ils ont su généraliser, l’obésité, le diabète et les maladies cardiaques se répandent à travers le monde, notamment chez les enfants.

Sucre et tabac, même combat ?
Le lobby du sucre est désormais au banc des accusés. Sa ligne de défense, jusqu’ici, ne bouge pas d’un iota : il exige de ses détracteurs toujours davantage de preuves de la nocivité du sucre. Ces manœuvres rappellent celles de l’industrie du tabac pour retarder coûte que coûte l’application des décisions politiques. Alors que l’industrie, la recherche et les pouvoirs publics se mènent une lutte de plus en plus dure, la bombe à retardement sanitaire approche de l’explosion… Cette enquête dévoile les mensonges de l’industrie sucrière et les recours possibles pour enrayer l’épidémie.

Trouver son programme TV du soir

Avec l’apogée d’internet et des services de streaming vidéo, les chaînes de télévision ont été contraintes de s’adapter aux nouveaux modes de consommations des Français. Ces derniers abandonnent de plus en plus les méthodes conventionnelles pour se diriger vers des plateformes comme Netflix, Amazon Prime Video, Disney+ ou encore Salto. Néanmoins, les choses se sont bien tassées et les principaux groupes de télévisions comme par exemple Canal Plus ont su évoluer et proposer des films toujours plus récents avec la possibilité de regarder les films et les séries en replay. D’ailleurs, certaines chaînes du groupe permettent de regarder une nouvelle série  — ou un nouveau film 24 heures après la sortie aux États-Unis. Pour rappel, la chronologie des médias interdis les groupes de télévisions ou les plateformes de streaming de diffuser un film dans les trois ans après leur sortie au cinéma (en France). Canal Plus n’hésitent pas à mettre la main au portefeuille pour proposer des films inédits sur les chaînes françaises pour améliorer leurs audiences, et ça fonctionne. Pour voir les divers films et séries disponibles chez Canal Plus, n’hésitez pas à visiter cette adresse internet : https://www.canalplus.com/programme-tv/.

Vous pourrez également retrouver de vieux films et séries que les chaînes comme TF1 ou encore les plateformes de SVOD (Service de vidéo à la demande) ne diffusent plus. Cependant, il faudra souscrire en plus de votre offre classique à une offre dédiée à la chaîne comme par exemple : l’offre cinéma, l’offre famille ou encore le pack complet pour les amoureux des films et de séries. Lire aussi : Documentaire Astronomie – À la conquête du Soleil HD. Alors, prêt à regarder les derniers films et séries sortis aux États-Unis ? D’ailleurs, Canal Plus s’est associé à Netflix pour proposer des films récemment sortis sur la plateforme en exclusivité. Alors, convaincu ?

Ceci pourrait vous intéresser