Nature et civilisation | La nature, l’art et nous (1/3) | ARTE

Comment la nature Est-elle représentée dans l’art ?

La nature fait partie intégrante de la décoration et donne du sens à l’œuvre. Elle n’est plus simplement jouée, mais devient une œuvre à part entière. Lire aussi : 🇯🇵 Japon, l’Ouest éternel – Documentaire 2021 – Civilisation Japonaise – Tradition Japonaise. Indissociables, ces œuvres s’intègrent dans un environnement naturel pour inviter les passants à observer l’art dans la nature, mais aussi le travail général de la Nature elle-même.

L’art imite la nature, qui incarne l’idéal de beauté. Cependant, l’art ne peut pas simplement imiter la nature. L’art est aussi expression personnelle et création spirituelle autonome : l’artiste propose sa propre vision dans ses œuvres.

L’art est une activité, le produit de cette activité ou de l’idée qu’on s’en fait, qui s’adresse délibérément aux sens, aux émotions, aux intuitions et à l’intellect.

L’artiste revient à la nature, s’y fond et travaille dessus. Elle investit donc la nature pour elle-même et ne cherche pas à l’instrumentaliser en vue d’un effet esthétique, quel qu’il soit. L’artiste cherche à maintenir une relation structurelle forte avec le paysage. Le land art est très évocateur en ce sens.

A lire également

Quelle est la place de la nature dans l’art ?

La nature peut être considérée comme la plus belle des œuvres d’art. Sur le même sujet : Appropriation culturelle : vol ou inspiration ? Vox Pop – ARTE. C’est ainsi que les anciens Grecs croyaient que le « cosmos » était un modèle d’ordre et de beauté. Le rôle de l’artiste était donc de reproduire ou de copier le plus fidèlement possible la nature, qui incarne cet idéal de beauté.

L’artiste est un imitateur de la nature. En effet, il voit la beauté de la nature, le spectacle des formes qui se font et nous communique sa vision en peinture ou en sculpture. L’imitation de la nature, ou d’un modèle, semble être l’une des principales sources de la création artistique.

L’objet ou plutôt des fragments d’objets réels envahissent la représentation. Mais c’est à Duchamp qu’il rend le geste radical en transformant, par le seul propos de l’artiste, l’objet usuel manufacturé en œuvre d’art. Les premiers ready-made datent de 1913.

Comment la nature Est-elle investie dans l’art contemporain ?

Le land art est un courant appartenant à l’art contemporain qui utilise la nature et ce qu’elle offre – bois, sable, eau, rochers… – pour créer une œuvre artistique dans ce même cadre naturel. Lire aussi : Documentaire sur Tokyo (2019).

Depuis la préhistoire, la représentation de corps nus, souvent féminins, est l’un des grands thèmes de l’art. Le nu féminin façonne le regard du spectateur, lui permet de voir ce qui est caché. La femme dans sa nudité devient désirable selon la direction du regard porté sur elle.

L’art environnemental est utilisé pour décrire de manière générique le processus artistique ou l’œuvre d’art où l’artiste est en dialogue direct avec l’environnement. Cet environnement peut également être considéré comme le contexte politique, historique et social.

Qu’est-ce que la nature de l’art ?

caractère typique. Nature de l’Œuvre (type) : « de quoi est-elle faite, une peinture, une sculpture, une accumulation, une gravure, une lithographie, une photographie… Mode d’expression plastique qui privilégie la couleur et la matière et qui consiste à déposer de la matière couleurs sur un support souvent bidimensionnel. Sur le même sujet : Culture : les immanquables | ARTE Info plus.